Pour optimiser son fonctionnement, le foie a besoin d’être nettoyer par des cures détox. Cela permet d’éliminer les accumulées aux changements de saison. Au printemps, le détox du foie efface la fatigue de l’hiver. Mais cette opération nécessite le respect de certaines précautions pour être efficace. C’est ce que nous allons évoquer tout au long de cette article.

Changer les habitudes alimentaires

Vous avez décidé de mener une détox du foie ? Avant toute chose, il est important de se reprendre en main et d’écarter les mauvaises habitudes des activités quotidiennes. Entre autres, il faut éviter l’alcool et boire beaucoup d’eau pour éliminer naturellement les toxines. En ce qui concerne l’alimentation, privilégiez les légumes et les fruits dans les repas et réduisez la viande ainsi que l’alimentation riche en sucres. Il est également essentiel d’adopter un programme moins riche en glucides.

Cela ne vous empêche pas de varier ce que vous consommez. Par exemple, pour s’hydrater, vous pouvez miser sur du thé vert. Pour les repas, les potages, les veloutés et les soupes offrent diverses possibilités de préparation. À noter que les légumes verts sont connus pour être d’excellents protecteurs pour le foie. Par ailleurs, on augmente les aliments riches en oméga 3 comme le thon, le saumon et l’huile végétale.

Des solutions naturelles pour une détox du foie réussie

Une fois vous avez fait le point sur l’alimentation en optant pour une habitude saine et bio, vous pouvez choisir les éléments nécessaires au nettoyage du foie. Parmi les plantes, on trouve le radis noir. En général, c’est le jus qu’on utilise. Sachez que cette plante existe sous forme de gélules ou de poudre sur le marché bio. Pour ce qui est de la posologie, il suffit de suivre les prescriptions sur la boite. On trouve en deuxième catégorie l’artichaut qui est un excellent stimulant pour le foie. Cette plante contribue à faciliter la digestion. C’est un excellent traitement pour soulager les troubles digestifs. Vous pouvez le prendre en infusion.

Le pissenlit est connu pour sa propriété à évacuer les toxines. Ses feuilles, notamment, sont réputées pour optimiser les fonctions biliaires de l’organisme. Il est préconisé de le prendre en infusion de 3 à 5 g de feuilles séchées. La prise ne doit pas dépasser 3 fois par jour. Le boldo présente dans sa composition une huile essentielle riche en eucalyptol et en alcaloïdes. Ces éléments favorisent la stimulation de la sécrétion de la bile. Proposé également en infusion, le boldo doit être infusé pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante. Avant les repas, buvez une tasse contenant 1 g de feuilles séchées.

La cure de citron

Le citron est un excellent nettoyant pour le foie. Il permet de stimuler la production de bile et contribue à la dégradation des graisses ainsi que leur évacuation. La digestion est ainsi améliorée. Il faut aussi noter que les propriétés diurétiques du citron optimisent l’activité des reins et participent également à l’élimination des toxines. Pour se lancer à la cure de citron, buvez du jus de citron mélangé avec un peu d’eau tiède chaque matin au réveil. Pour voir un résultat optimal, faites cette cure détox pendant environ 21 jours. Vous pouvez recommencer quand c’est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *